[IA] Une oeuvre produite par un algorithme peut-elle être artistique ?

Le 25 octobre 2018, une vente aux enchères tout à fait extraordinaire s’est déroulée à New-York. Après la vente d’un tableau de Bansky dont la presse internationale a fait largement fait écho, la vénérable maison Christie’s a vendu pour 400 000 dollars (soit 40 fois l’estimation haute) un tableau peint par un algorithme ! Cette première vente d’une oeuvre réalisée par une intelligence artificielle a suscité la curiosité de tous et soulevé bien des interrogations. Ces derniers temps, les créations provenant d’IA ont conquis plusieurs territoires artistiques, jusqu’à présent chasse gardée des hommes : la peinture, la musique, l’écriture et même le cinéma !

Une question est alors sur toutes les lèvres. Une oeuvre produite par un algorithme peut-elle être artistique ? Certains invoqueraient que seul le produit du génie humain peut être qualifié d’artistique. D’autres leur répondraient que ces œuvres issues de l’intelligence artificielle, elle-même le produit du génie humain, peuvent par extension être considérées comme artistiques.

Longtemps, les « Cassandre » nous ont alertés des dangers de l’IA, entre autres par l’intermédiation de la littérature puis du cinéma. Récemment, des éminences de la Tech telles que Bill Gates ou Elon Musk souhaitaient un contrôle des possibilités de l’IA… Est-ce une manœuvre pour nous effrayer et parvenir à des fins plus subtiles ? Quoiqu’il en soit, un point de non-retour a été atteint. L’Art nous distinguait des autres espèces vivantes et constituait notre singularité et notre fierté. Maintenant qu’un algorithme a franchi les remparts de l’Art, qu’adviendra t-il des autres forteresses que l’Homme a forgées ?

1- L’Art, apanage de l’Homme ?

Art. Artiste. Artistique. Artisan. Artificiel.

Il n’y a pas un sens, un unique et seul sens de l’Art. Il peut revêtir plusieurs dimensions : esthétique, philosophique, technique ou socio-culturelle.

  • L’Art ou l’activité fabricatrice de l’Homme

Son sens premier s’opposerait à la nature. Tout ce qui est Art ou artistique est ce qui a été obtenu/produit par l’Homme. Par opposition, tout ce qui est naturel n’est pas de l’Art. Ainsi, l’homme des cavernes -en fabriquant ses outils ou en décorant les murs des grottes- produisait de l’Art. Il était à la fois artisan-outilleur et artiste-peinte.

L’oeuvre de la nature n’aurait-elle alors rien d’artistique ? Dame Nature n’est-elle pas l’artisan des paysages terrestres, des lois physiques et biologiques qui régissent notre planète ?  Ne sommes-nous pas un produit de sa fabrication ?

  • L’Art ou l’ensemble des techniques d’une activité ou une action

De même, les généraux et autres meneurs militaires -en élaborant des stratégies de combat- pratiquent également un art, l’Art de la Guerre. Cette définition exclut donc les autres espèces vivantes de cet art. Pourtant, au même titre que les humains, les animaux et les végétaux sont capables d’intelligence pour conquérir ou défendre leurs territoires, pour survivre ou prospérer.

Un livre puis un film nous parle de « Lintelligence des Arbres ». 

D’un point de vue étymologique, l’Art est intrinsèquement humain.

Donc le débat est clos ? Non loin de là car

Laisser un commentaire